Swissroc accueille Jérôme Glaus, nouveau Directeur financier du groupe – Swissroc

Corporate22.03.2021

Swissroc accueille Jérôme Glaus, nouveau Directeur financier du groupe

Sur le point d’obtenir son troisième master dans les domaines de la corporate finance, l’audit et l’immobilier, Jérôme Glaus a œuvré dans l’un des plus grands cabinets de révision pour des clients internationaux. C’est en quête de nouveaux défis qu’il a récemment rejoint Swissroc Group en tant que Directeur financier. Polyvalent et volontaire, il nous raconte son parcours, ses objectifs et son rôle, qui est aujourd’hui devenu indispensable pour assurer la croissance du groupe.

Pouvez-vous nous raconter votre parcours en quelques mots ?

J’ai commencé par un Bachelor en gestion d’entreprise à l’Université de Genève, puis à Lausanne pour un Master en finance, comptabilité, contrôle de gestion et fiscalité. Après un séjour en Afrique du Sud, j’ai rapidement été embauché chez un big four où j’ai géré des mandats de révision en Suisse et à l’international pour de grands groupes, durant environ 7 ans. En parallèle, j’ai obtenu le diplôme fédéral d’expert-comptable et me suis spécialisé dans le luxe et l’immobilier, notamment sur les problématiques d’actifs. C’est dans ce cadre que nous avons répondu à l’appel d’offres lancé par Swissroc pour la révision des comptes 2019. Il y a immédiatement eu une très bonne entente, nous avons gagné le mandat d’audit, et quelques mois plus tard, j’échangeais ma cravate d’auditeur contre un casque de chantier.

Pourquoi avoir rejoint le groupe Swissroc ?

J’ai vu chez Swissroc l’opportunité de pouvoir apporter ma pierre à l’édifice, et avoir un impact dans cette structure dynamique et innovante créé de toutes pièces par 4 jeunes actionnaires ambitieux. C’est très stimulant d’arriver dans une société où il n’y a pas de biais d’ancrage, pas besoin d’appliquer les anciennes méthodes archaïques utilisées dans ce secteur habituellement. C’était également une occasion de poursuivre ma spécialisation dans le domaine de l’immobilier en suivant le cursus de l’Institut d’Etudes Immobilières. Le faire en travaillant chez Swissroc me permet de lier l’académique à la pratique.

Pouvez-vous parler de votre rôle chez Swissroc aujourd’hui ?

J’agis en tant que directeur des finances sous la supervision du CFO, Thang Nguyen. Je suis responsable de la comptabilité, du reporting financier, du contrôle interne et de la gouvernance d’entreprise. En d’autres termes, du financement et de l’utilisation optimale des fonds obtenus, avec une composante gestion du risque et conseil stratégique.

Quel est le rôle des collaborateurs Swissroc dans le contrôle interne ?

Tous les collaborateurs Swissroc sont acteurs dans le contrôle interne, actifs ou passifs. Ils ont la responsabilité de suivre les processus et de documenter les preuves qu’ils ont bien réalisé leurs contrôles. Nous agissons en équipe, et ce n’est que si l’équipe au complet joue le même jeu que nous avançons.

Nous avons déjà des exemples de nouvelles pratiques mises en place, parfois même sous l’impulsion des employés. Ce fut le cas avec le design et l’implémentation d’un workflow d’approbation des factures, qui répond à la fois à un besoin opérationnel (efficience, digitalisation) et de gestion du risque. Cela a été une première avancée, d’autres vont suivre.

Comment comptez-vous passer la vitesse supérieure ?

Par la parfaite maîtrise des finances du groupe. Un suivi rigoureux permet d’anticiper les mauvaises surprises, que cela soit sur un chantier de l’entreprise générale ou sur le plan financier d’un projet de développement. Un reporting clair, fourni en temps et en heure, permet de décrocher un financement auprès d’une banque, ou une garantie auprès d’un assureur, ce qui est capital dans notre secteur.

Beaucoup de chemin a déjà été fait. Les réviseurs sont en train de terminer leurs travaux et nous aurons bientôt nos états financiers estampillés. C’est quelque chose qui nous donne beaucoup de légitimité et rassure les investisseurs, surtout en période de COVID.

Quelles sont vos priorités cette année ?

Après avoir passablement travaillé sur l’information financière historique, je vais désormais pouvoir me concentrer sur le futur. Nous avançons très vite dans de nombreux domaines, il faut donc continuer à structurer et optimiser, tout en développant des projections destinées à donner une meilleure visibilité sur l’avenir. Cela permettra d’orienter les décisions de façon à amener le groupe là où les associés ont envie de le porter. Par ailleurs, de nouvelles activités arrivent au sein du portefeuille Swissroc et vont demander un effort d’intégration, mais vous aurez le plaisir de les découvrir bientôt !

Articles en relation