COVID-19 : RETOUR SUR UN MOIS DE CONFINEMENT – Swissroc

Corporate17.04.2020

COVID-19 : RETOUR SUR UN MOIS DE CONFINEMENT

Quand l’adversité devient un moteur

Le Covid-19 a confronté les acteurs de la construction a une situation sans précédent. Swissroc Group n’a pas été épargné. Le quotidien des équipes et des clients a été bouleversé et il a fallu faire preuve d’agilité et d’ingéniosité pour répondre aux défis du confinement. Dès les premières annonces des autorités, le groupe a pris des mesures de précaution afin d’éviter la propagation du virus. Les équipes ont pu s’appuyer sur un esprit digital déjà bien ancré dans la pratique pour optimiser le travail à distance et assurer la bonne marche des projets en cours. La plupart des chantiers menés par l’entreprise sont en cours de reprise, en respectant les obligations sanitaires en vigueur. 

 

L’atout du digital 

Dans le contexte de la pandémie du Covid-19, Swissroc Group a fait preuve d’inventivité, d’agilité et d’esprit de solidarité pour répondre avec efficacité aux nombreux défis posés par la crise. Très vite, le groupe a mis en place des mesures concertées pour l’ensemble de ses collaborateurs. Ces derniers ont été avertis rapidement que leur travail serait réorganisé temporairement pour répondre aux impératifs sanitaires de la Confédération et de l’État de Genève. « Nos équipes ont démontré une agilité incroyable pour faire face à cette pandémie, en travaillant entièrement depuis la maison. Ainsi, la transition a pu être effectuée rapidement et efficacement », se félicite Thang Nguyen, CFO & COO de Swissroc Group.  

Cette capacité d’adaptation des équipes fut grandement favorisée par le penchant digital du groupe immobilier genevois. En effet, de nombreux outils numériques et une infrastructure IT déjà réfléchie pour du travail à distance avaient préalablement été implémentés à l’interne, ce qui a permis un fonctionnement optimal de l’entreprise. Parmi ceux-ci, Basecamp, rendant la collaboration entre équipes beaucoup plus facile et faisant avancer les choses, que l’on soit au bureau ou chez soi. Des visioconférences via Zoom ont pu être déployées sans accrocs. Quant au suivi des chantiers, grâce aux fonctionnalités de l’ERP de gestion de projet Procore, il a été aisé de poursuivre la gestion des projets à distance, sans avoir besoin de recourir aux documents papiers. 

 

Assurer le bien-être de tous

Si l’infrastructure et le mindset digital étaient déjà présents au sein de Swissroc Group, il a fallu accompagner les collaborateurs au quotidien et les maintenir soudés dans cette transition, afin de s’assurer qu’ils puissent travailler de manière confortable en télétravail. « L’aspect humain a toujours été au centre de nos préoccupations, explique Harrison Méan, Head of Strategy de Swissroc Group qui a piloté cette crise. Nous nous sommes assurés que tout le monde ait un degré d’information identique et transparent sur l’évolution de la situation, afin que les enjeux soient bien compris à tous les niveaux de l’entreprise. Car une distanciation physique ne débouche pas forcément sur une distanciation sociale ». Ceci s’est notamment matérialisé par la mise en place de standards de communication internes pour cibler les responsabilités de chacun, l’envoi de notes internes, la mise en place d’une boîte à question et la tenue de visio-conférences collectives pour répondre aux interrogations des uns et des autres. Mais aussi grâce à l’organisation d’échanges plus conviviaux, par exemple lors de visio-apéros permettant de rester soudé et engagé collectivement. Les conditions salariales des collaborateurs ont aussi pu être assurées au mieux des possibilités de l’entreprise. 

 

Interlocuteur de confiance auprès des partenaires

L’entité du groupe dédiée au développement a vu son activité ralentir. Mais le temps a été mis à disposition pour prendre du recul et mettre en lumière l’essentiel. Cela fut l’occasion de nouer des échanges fructueux avec les partenaires, afin de discuter des projets et collaborations à venir. 

 

Sur le terrain, tous les chantiers ont été stoppés dès le 18 mars 2020, suite à l’arrêté des autorités cantonales. La situation fut maintenue après le 25 mars pour contrer la propagation du virus. Dès l’arrêt des travaux, les équipes ont activement travaillé avec toutes les parties prenantes pour préparer le retour à la normale et faire en sorte de reprendre dans les meilleures conditions. Un plan de gestion spécifique a été mis en place. Il a impliqué une communication ouverte et maintenue avec les maîtres d’ouvrages ainsi qu’avec tous les partenaires du groupe, pour trouver les meilleures alternatives possibles dans ce contexte de crise. Tous les dossiers en cours ont été suivis de manière active et un dialogue efficace et constant a été maintenu avec les sous-traitants. La sécurité des chantiers a également été assurée lors de toute la période d’immobilisation. 

 

Dans le même temps, les assistant-e-s à la clientèle ont été mobilisé-e-s pour répondre à toutes les demandes et donner un aperçu de l’évolution de la crise, dans le but de minimiser les désagréments et les impacts inévitablement causés par celle-ci. « Dans cette situation, il a fallu faire preuve de créativité, d’esprit entrepreneurial et d’empathie surtout, mais aussi agir avec bon sens pour comprendre et solutionner au mieux possible tous les problèmes : mettant en balance des enjeux sociaux, sanitaires et économiques parfois divergents. Nous savons la situation difficile pour le Maître d’ouvrage. Nous ne perdons jamais de vue cette considération », poursuit Harrison Méan. 

 

Réouverture en cours des chantiers

Aujourd’hui, Swissroc Group juge être en mesure de rouvrir la plupart de ses chantiers, agissant cas par cas, sans compromettre les mesures sanitaires en vigueur, dans le strict respect des prescriptions et obligations de l’OFSP. « Nous mettrons naturellement tout en œuvre afin de permettre une conduite aussi efficiente et efficace possible, compte tenu des circonstances, qui sont à prendre très au sérieux », assure Xavier Canonica, directeur de Swissroc Construction. Ceci implique notamment le déploiement d’équipes plus réduites, le respect des distances de sécurité et la mise à disposition de moyens de désinfection en suffisance pour les ouvriers ou encore une réorganisation des transports vers et depuis les chantiers et lieux de réunion, afin d’assurer que les gens puissent maintenir les distanciations requises. « L’important dans cette situation est de faire preuve de bon sens. Si les pelleteuses reprendront du service. Les poignées de mains devront attendre, les gels continueront de couler à flots », ajoute le directeur de l’entreprise général.  In fine, l’objectif premier de Swissroc Group est de réduire au maximum les conséquences du Covid-19 sur les projets de construction en cours et de conserver la confiance de sa clientèle, tout en assurant la santé des hommes sur le terrain. En raccourcissant la période de fermeture des chantiers, l’impact financier sera réduit pour les maîtres d’ouvrage, une priorité importante pour toutes les équipes de Swissroc. Une reprise qui apparaît également comme un nouveau souffle pour l’économie genevoise. 

 

Articles en relation