Genève
Commercial
fullscreen12 208 m2
paidCHF 37 millions
Construction
Genève
Commercial
paidCHF 37 millions
fullscreen12 208 m2

LE PROJET EN BREF

Entitée(s) impliquée(s): Swissroc Construction
Status: Terminé
Mâitre de l'ouvrage: La Foncière
Concept architectural: 3BM3 Atelier d’Architecture SA
Remise: Fin 2019

La Tour de Lyon 77, avec ses 15 étages et 50 mètres de haut, surplombe la place des Charmilles, à l’intersection de la rue de Lyon et de l’avenue d’Aïre. Elle s’inscrit dans la mutation du quartier, avec le développement de la zone industrielle de Châtelaine et l’arrivée récente de la HEAD (Haute École d’Art et de Design).

Le bâtiment est composé de deux volumes simples qui épousent la forme du parcellaire. Une partie basse, qui se raccorde au bâtiment mitoyen, et une partie tour en tête, sur la Place des Charmilles. Une grille en béton noir préfabriqué caractérise les façades. Le plus grand défi de cet édifice a été sa démolition, dans une zone urbaine dense.

L’équipe de Hestia a dû « réduire » l’immeuble par le haut, en veillant à ne provoquer aucun dégât sur l’environnement et à gêner le moins possible les riverains. Une importante canalisation publique qui passait sous la parcelle a également été déplacée.

L’implantation de l’édifice se plie et s’articule en fonction du tracé routier qui l’enserre. Bien que la masse soit imposante (plus de cinquante mètres pour la longueur déployée des façades sur rues), l’ensemble des espaces se trouve distribué par seulement deux entrées distinctes. Une option qui révèle une utilisation habile du terrain et permet la création d’un passage traversant, reliant la rue de Lyon et l’avenue d’Aïre.

Avec ses quatre façades tournant autour d’un plan orthogonal pur, le volume émergeant abrite en majorité des appartements de trois et quatre pièces, bénéficiant tous d’une double orientation et d’une loggia d’angle. Rythmées par une trame rigoureusement tenue, les distributions sont rationnelles avec des pièces largement baignées de lumière naturelle.

Aux étages inférieurs, les surfaces de bureaux s’étendent en « open-space » fluides, rayonnant autour de distributions verticales, de locaux de service ou de noyaux sanitaires logés au centre du volume bâti. Partout, l’agréable ambiance intérieure s’impose par la présence d’une gamme de matériaux sobre, mise en œuvre avec soin dans des tonalités douces.

Sous une structure porteuse en béton armé, l’enveloppe se compose d’éléments préfabriqués teintés et de menuiseries à triple vitrage. Avec une isolation thermique performante et des capteurs solaires posés en toiture, l’immeuble atteint ainsi les standards de la labellisation «THPE».

 

Autres projets

Menu