Les matériaux de construction innovants, entre développement durable et technologie - Swissroc

Arch. & Tech.18.05.2018

Les matériaux de construction innovants, entre développement durable et technologie

Au vu des enjeux écologiques actuels, les professionnels du bâtiment font face à de nouveaux défis. Les entreprises, comme les particuliers, cherchent à construire des biens plus propres, plus pratiques et surtout plus économiques. La solution ? miser sur des matériaux éco-responsables. Plus faciles d’accès, ces matériaux de construction représentent la première source d’innovation sur le marché immobilier. Ils ont pour objectifs de se montrer non seulement plus respectueux de l’environnement, mais aussi de réduire les coûts liés à la construction, tout en améliorant la qualité des nouveaux modes de vie.

Certaines entreprises du bâtiment font donc le choix de promouvoir les énergies positives afin d’assurer leur transition écologique. Tour d’horizon des derniers matériaux écologiques et innovants qui vont impacter le secteur de la construction dans les années à venir.

LES MATÉRIAUX « VERTS »

Afin de construire des maisons basse consommation, les fabricants misent plus que jamais sur la recherche et le développement afin d’élaborer des matériaux à haute efficacité énergétique tout en prenant en compte la notion d’impact environnemental dès leur fabrication. On parle alors de matériaux verts ou de matériaux biosourcés.

TOUR D’HORIZON DES DERNIÈRES INNOVATIONS ÉCOLOGIQUES :

Des murs de papier. L’entreprise BetR Block , start-up américaine, transforme les déchets papier en briques. Composé de ciment et de cellulose issue de papier et de carton recyclés, ce matériau présente de réelles qualités en termes d’isolation acoustique et thermique. Il se révèle aussi résistant aux moisissures ainsi qu’au feu.

Un carrelage biodégradable. En Allemagne, l’Institut Fraunhofer a mis au point un carrelage organique. Fabriqués à partir d’huile de lin, de fibres naturelles et de micro-algues, ces carreaux sont totalement biodégradables et se révèlent plus souples et plus légers que la moyenne.

« Une maison en eau ». L’architecte hongrois Matyas Guntai a imaginé un système d’isolation d’un genre nouveau. Les murs du bâtiment sont composés d’une structure de verre et d’acier contenant de l’eau. Cette eau assurerait aux intérieurs une température idéale toute l’année grâce à une thermorégulation naturelle.

Les éco-matériaux savent tirer parti de la nature pour répondre aux nouveaux défis liés à l’environnement, tout en conservant un haut niveau de performance énergétique. L’éco-construction, appelée aussi construction durable, devient un réel enjeu pour les professionnels du bâtiment et les entreprises générales qui doivent répondre à ces nouvelles nécessités. La construction d’une maison écologique peut se faire à partir de matériaux responsables et durables,  mais aussi à l’aide de nouvelles technologies énergétiques.

Matériaux construction innovant université kolding facade intelligente
La façade de l’université de Syddansk au Danemark – imaginée par le bureau Henning Larsen Architects est une façade intelligente à réponse cinétique. Photo by Hufton + Crow.

 

LES MATÉRIAUX INTELLIGENTS

Au Liechtenstein, le projet « Fluidglass », financé par la commission européenne, regroupe des ingénieurs du monde entier qui, ensemble, ont mis au point des fenêtres intelligentes. La vitre extérieure de ces fenêtres fait circuler un mélange d’eau, d’antigel et de particules magnétiques, et devient opaque en fonction de l’ensoleillement. Grâce aux radiations solaires, les mouvements de la solution sont en mesure de produire jusqu’à 1kW/h.

La surface intérieure, quant à elle, peut utiliser l’énergie créée pour rafraîchir ou réchauffer une pièce sans qu’un système de climatisation ou de chauffage supplémentaire soit nécessaire. Une solution, notamment pour les immeubles de bureaux qui bénéficient de grandes surfaces vitrées.

Le projet étant conclu, les équipes à l’origine de cette invention sont à la recherche d’entreprises privées pour lancer la commercialisation de cette technologie.

Autre solution économe en énergie :  la façade intelligente, telle que la façade à réponse cinétique de l’Université de Syddansk (Danemark), ou encore celle du Kiefer Technic Showroom (Autriche). Ces dernières, sur le marché depuis une dizaine d’années continuent à être améliorées, tant sur le design que sur leurs performances. Elles réagissent aux conditions météorologiques extérieures et adaptent leurs ouvertures afin de contrôler la luminosité dans les pièces où il y a de l’activité.  Elles peuvent aussi être équipées de panneaux photovoltaïques pour une production d’énergie électrique ou comme sur les tours Al-Bahar à Abu Dhabi, être équipée d’un isolant thermique permettant la régulation de la température.

Qu’ils soient biosourcés ou connectés, les nouveaux matériaux s’ancrent désormais dans une démarche de qualité. L’innovation comme réponse aux nouvelles exigences en termes de résistance, de durabilité, de respect de l’environnement mais aussi de transparence et de traçabilité.

Articles en relation