Swissroc Group | Groundbreak 2019 a fait rimer construction et innovation

Construction25.10.2019

Groundbreak 2019 : Quand la construction rencontre la technologie

4’500 participants en provenance de 21 pays, 70 sessions animées par les leaders d’opinion de l’industrie, un accès unique aux dernières nouveautés Procore et 72 heures de réseautage.

Cette année encore, la conférence Groundbreak a tenu ses promesses. Rendez-vous incontournable des professionnels de la construction, l’événement, organisé par Procore, s’est déroulé du 8 au 10 octobre 2019 à Phoenix aux États-Unis. Pour la seconde année consécutive, Swissroc Group a répondu présent. Précurseur en matière de digitalisation de l’immobilier en Suisse, le Groupe utilise la plateforme Procore depuis 2016 sur ses chantiers. Une solution de management de projet qu’il est l’un des rares acteurs à maîtriser en Europe.

Lumière sur les grandes thématiques et annonces de ce Groundbreak 2019.

groundbreak, procore, construction

LA TRANSPARENCE PAR L’INNOVATION

“Connecter tous les acteurs de la construction sur une plateforme mondiale”, telle est la mission de Procore, plus que jamais mise à l’honneur lors de cette édition 2019 de Groundbreak. 
En éliminant les silos métier d’applications traditionnelles et en fournissant une source unique de données précises, la plateforme Procore assure la transition transparente des données entre tous les acteurs de la construction, et ce, à toutes les phases du projet. Ce faisant, Procore permet de prendre des décisions éclairées, de réduire les risques sur le terrain et d’optimiser la gestion du chantier. 
 « L’industrie de la construction est à un moment charnière, où propriétaires, entreprises générales et entrepreneurs spécialisés peuvent collaborer comme jamais auparavant », a déclaré Tooey Courtemanche, qui a ouvert la conférence. Le CEO de Procore a en effet annoncé l’introduction d’avancées majeures en matière de produits.

 Procore Analytics : des informations plus détaillées 

Fruit de l’acquisition de Construction BI en août 2019, Procore Analytics permet aux utilisateurs de comparer les données collectées à partir de Procore sur des tableaux de bord avec des outils de visualisation adaptés à leur complexité. Parmi ceux-ci, des cartes thermiques représentant la quantité de blessures enregistrées sur les chantiers.

Procore for Owners: créer de la valeur pour les propriétaires 

Véritable outil de management dédié aux propriétaires et développeurs, Procore for Owners permet de gérer de manière centralisée tous les biens d’un même portefeuille immobilier et cela tout au long du cycle de vie d’un projet. Ce faisant, il rend accessible et visible de manière directe et autonome de nombreuses données pour le propriétaire. Il offre notamment un suivi des délais et des coûts unifié, du premier dollar investi aux dépenses finales relatives au paiement des sous-traitants ou fournisseurs de matériaux. Une solution développée par Honest Buildings, acquise en juillet 2019.

Procore Community : connecter les bâtisseurs du monde entier 

Procore Community est une plateforme en ligne réunissant les utilisateurs de Procore. La communauté Procore fournira aux professionnels de la construction un espace dédié pour discuter et partager sur tout ce qui concerne Procore et la construction au niveau mondial.

Le mot des équipes Swissroc : “Procore favorise la transparence dans une profession trop longtemps opaque. La technologie est un moyen de “cleaner” le secteur en écartant du marché les acteurs aux mauvaises pratiques. Seuls ceux qui jouent le jeu de la transparence auront désormais leur place”, explique Julien Fersing, CEO de Swissroc Building Intelligence, présent à Groundbreak.

groundbreak, swissroc

Julien Fersing, CEO de Swissroc Building Intelligence et Cyril de Bavier, CEO de Swissroc Group, étaient tous les deux présents à l’événement Groundbreak 2019.

Innovation lab : le développement de Procore en action 

Véritable centre névralgique de chaque Groundbreak, l’innovation Lab permet de rencontrer les ingénieurs, développeurs et product managers de Procore. Il est ainsi possible de découvrir les dernières nouveautés et de faire des commentaires en temps réel sur les produits. Également présents, les partenaires tiers de Procore. Misant sur la force de l’innovation collaborative, l’entreprise américaine est effet la seule au monde à avoir ouvert son API. Il est ainsi possible d’intégrer une multitude d’applications qui ont pour point commun de répondre aux défis du management de la construction. 

Thématique à l’honneur cette année : la sécurité. Rien d’étonnant quand on sait que le secteur de la construction est responsable de plus de 20% des accidents mortels aux États-Unis. Figurant parmi les priorités de Procore, la plateforme contribue à diminuer le risque d’accidents en mettant à disposition des chefs de projet et équipes actives sur le terrain des fonctionnalités toujours plus poussées. Ont été notamment présentés : des gilets et casques connectés permettant de détecter les chutes et de faire remonter les incidents par le biais de la plateforme aux chefs de projet. Ceux-ci peuvent ensuite définir des zones à risques, signalées au personnel de chantier à leur approche. Autre innovation, une caméra dont l’algorithme permet de rechercher et cibler les accidents afin d’élucider rapidement leurs causes. On citera également, dans un tout autre domaine, des capteurs intégrés à l’acier des armatures permettant d’indiquer le temps de séchage optimal du béton et ainsi d’optimiser les plannings ou encore une Chatbox permettant aux ouvriers de faire remonter en temps réel l’information aux chefs de projet.

POUR UN LEADERSHIP ÉCLAIRÉ

Loin de se concentrer uniquement sur les innovations du secteur de la construction, Groundbreak est également un lieu d’échanges autour d’enjeux plus globaux, liés notamment à la responsabilité sociétale des entreprises.  

Jake Wood, cofondateur de Team Rubicon, a notamment prononcé un discours inspirant,  soulignant l’importance du besoin d’identité, de raison d’être et de communauté des employés d’une entreprise.
Team Rubicon est une organisation à but non lucratif qui regroupe des vétérans de l’armée et des ex-premiers répondants venant en aide aux communautés affectées par des désastres. Cet engagement sur le terrain, les aide à passer de la vie militaire à la vie civile en leur fournissant trois choses qu’ils ont le sentiment de perdre à leur départ de l’armée : un but, une communauté et l’estime de soi.
Selon Jake Wood, le fait de se soucier du bien-être de ses collaborateurs favorise en retour leur investissement à faire mieux et à proposer des idées toujours plus novatrices pour l’entreprise. Une vision du collaborateur comme intrapreneur qui a parlé à l’équipe Swissroc.

Le mot des équipes Swissroc : “Parmi les conseils clés prononcés par Jake pour un leadership efficace : diriger de manière éthique et avec vision, créer une culture qui compte et établir des valeurs fortes et uniques à la société dès les prémices. Ces mots font écho à la politique interne de Swissroc qui a toujours considéré que la gestion bienveillante du capital humain était vecteur de performance et qui mise, au quotidien, sur ses talents pour avancer”, relève Cyril de Bavier, Managing Partner de Swissroc Group, également du voyage à Phoenix. 

L’IMPORTANCE DE LA CULTURE D’ENTREPRISE

Les États-Unis font face à une pénurie de main-d’oeuvre et le secteur de la construction n’est pas épargné. Dans ce pays plus qu’ailleurs, la fidélité des collaborateurs est un enjeu de taille auquel les organisations répondent par une culture d’entreprise favorisant un fort sentiment d’appartenance chez les employés.

Lorsque Adam Grant, psychologue organisationnel et auteur américain à succès, sonde l’auditoire pour savoir ce qui explique que l’on reste en entreprise, la culture d’entreprise l’emporte haut la main, face au poste en lui-même ou aux conditions salariales. Une réalité qu’a compris très tôt Procore. Passée de 20 à 1’800 collaborateurs en 10 ans, l’entreprise a été élue n°1 “great place to work” par Glassdoor. Une réussite qui se fonde sur 3 O : Ownership, Openness, Optimize. Trois valeurs fondamentales utilisées à la fois comme critère d’embauche et comme méthode de travail sur lesquelles communique constamment Procore. Son COO, Steve Zahm, a notamment pointé du doigt les entités qui se concentrent sur les objectifs, au détriment de la définition d’une mission (ce que nous faisons), d’une vision (pourquoi nous faisons cela) et de valeurs (comment nous travaillons) comme ciment d’une entreprise.

Au fur et à mesure de sa croissance, l’entreprise a décidé d’introduire un élément supplémentaire visant à inspirer ses employés : le rôle social de la construction, comme porteur de sens des activités de Procore. Ici la construction n’est pas abordée uniquement à travers l’acte de bâtir mais plutôt à travers la fonction sociale des bâtiments : éduquer pour les écoles, sauver des vies pour les hôpitaux, vivre pour les logements, etc. Une manière de valoriser la construction comme le travail des collaborateurs.

Le mot des équipes Swissroc:Malgré sa croissance rapide, Procore a toujours donné la priorité aux collaborateurs. C’est une organisation véritablement guidée par sa culture d’entreprise”, explique Julien Fersing, CEO de Swissroc Building Intelligence.

Toujours plus à la pointe de la technologie, l’industrie de la construction n’en a pas fini avec sa mutation. C’est ce qui ressort de ce Groundbreak. Une bonne chose dans un domaine longtemps figé dans des anciennes pratiques et qui peinait à attirer les talents. Aujourd’hui par le biais de l’innovation, il n’a jamais été aussi attrayant d’être dans le bâtiment. De quoi susciter des vocations. Si les États-Unis ont une grande longueur d’avance, la vague Procore arrive en Europe et avec elle son lot d’avancées. Pionnier dans l’utilisation de la plateforme sur le Vieux Continent et membre de l’advisory board du développeur américain, Swissroc Group visitera à la fin du mois de novembre ses headquarters à Santa Barbara. Un privilège pour le groupe genevois qui entend bien intensifier son partenariat avec Procore. En attendant, rendez-vous en 2020 à la Nouvelle-Orléans pour une nouvelle édition de Groundbreak.

Articles en relation