FABIENNE-ANNE TWIEG-MORICE, ÉCONOMISTE DE LA CONSTRUCTION - Swissroc

Corporate20.02.2018

FABIENNE-ANNE TWIEG-MORICE, ÉCONOMISTE DE LA CONSTRUCTION

Économiste de la construction, Fabienne-Anne Twieg-Morice, avec sa connaissance 360° du métier, s’est forgé un 6e sens pour le bâtiment lors de ses expériences internationales chez Vinci. Depuis la rentrée 2017, Fabienne-Anne découvre l’esprit Swissroc et ses projets innovants.

SORTIR DU CADRE

« J’ai toujours aimé le concret, et quoi de plus concret que de voir un bâtiment se construire devant ses yeux. Une fois diplômée, j’ai intégré le groupe Vinci, où j’ai exercé à la fois comme économiste de la construction et conductrice de travaux. Au sein du groupe (HALLE, SOBEA, Campenon Bernard Construction, etc.) j’ai eu l’opportunité de gérer des chantiers à l’international, de la France à la Suisse, en passant par l’Allemagne et l’Europe de l’Est. Une chance inouïe. Il faut multiplier les expériences, regarder autour de soi, s’ouvrir à des techniques différentes, s’enrichir des autres cultures…C’est ce qui est passionnant dans ce métier, les processus évoluent, fluctuent, les normes varient, les technologies aussi. Rien n’est figé. J’ai donc été tout de suite séduite par le BIM, une méthodologie encouragée par Swissroc qui a fait le pari d’exploiter des outils inhabituels, innovants… On sort des sentiers battus, et j’adore ! »

« POUR AVOIR LA POSSIBILITÉ D’ÉVOLUER, IL FAUT PENSER EN DEHORS DU CADRE ET JE SAVAIS QUE SWISSROC ALLAIT ME DONNER CETTE CHANCE. » 

 

VISION

« Au cours de ma carrière, j’ai contrôlé des corps d’états secondaires et veillé à l’optimisation des chantiers – secteur neuf et réhabilitation – tant sur le plan technique que financier ; j’ai supervisé divers et nombreux projets : aménagements de plateaux de bureaux, sauna, piscines d’hôtel… Mais afin d’affiner mes connaissances, j’ai jugé important de suivre en parallèle d’autres formations. J’ai notamment obtenu un diplôme en architecture d’intérieurs qui me permet de penser l’espace de vie autrement. Ma vision du bâtiment est aujourd’hui globale, plus adaptée à l’utilisateur. Être Économiste de la construction, c’est participer aux coulisses d’un chantier, mais c’est aussi ancrer les chantiers dans la réalité. »

ADRÉNALINE

 « Sur mon premier chantier en solo, notre client tardait à nous valider nos plans d’implantations électriques qui allaient nous permettre de mettre en place le tableau électrique général… Le temps pressait, les équipes attendaient la suite des instructions et le chantier tournait au ralenti. Alors dans une situation exceptionnelle, j’ai dû prendre rapidement une décision… qui s’est avérée efficace. Sur mon premier chantier, j’ai fait face à l’urgence en apportant une solution adaptée, tout en rassurant mes équipes. J’ai tout de suite su que j’étais dans mon élément, et aujourd’hui encore, j’aime cette adrénaline. »

MOTTO

« Il s’agit moins de penser davantage que de penser autrement » – Jean-Marie Domenach.

Articles en relation